Page 446 sur 603

Re: Vos derniers films vus

Posté : mer. oct. 31, 2012 2:25 pm
par Xidius
Magic Arka is Magic.

Re: Vos derniers films vus

Posté : jeu. nov. 01, 2012 2:32 pm
par loval
Footlight Parade de Lloyd Bacon et Busby Berkeley (1933)

Tout va à mille à l'heure. James Cagney incarne ce protagoniste qui se lance dans la production de prologues musicaux précédant la projection de films pour palier à l'arrivée des "talkies". Hystérie créative, course à l'idée. Il y a plein de personnages dont les arcs se recoupent constamment, tout ça dans une recherche constante d'innovation. Tout aboutit à une suite de trois "prologues" musicaux, chantés et dansés; une sur-enchère de moyens à tous les égards qui, sans jamais essayer de nous faire croire un seul instant que ces super-productions puissent se dérouler "on stage", permettent au génie fou de Busby Berkeley (qui signe les séquences musicales) de laisser libre court à son imagination démesurée. Mais la première heure du film ne sert pas seulement de prétexte à cette explosion musicale, elle est aussi très drôle, rapide, originale, et apporte un (petit) discours intéressant sur la généralisation du parlant (surtout pour son époque, si contemporaine).

Image
Deuxième prologue: immense balai aquatique mêlant plans aériens et sous-marins. Une multitude d'angles incroyables (surtout pour l'époque) et des chorégraphies de masses spectaculaires (Berkeley et sa minutie militaire, un exemple!).

Re: Vos derniers films vus

Posté : jeu. nov. 01, 2012 11:54 pm
par cloneweb
War of the Arrows - 최종병기 활 (Choejongbyungki Hwal)
Film coréen historique vu dans le cadre du Festival du Film Coréen de Paris. J'ai a-do-ré. Superbe mise en scène, moderne et lisible, belle histoire...
Faut que je trouve le blu-ray, pour le ranger à coté de 13 Assassins.

Re: Vos derniers films vus

Posté : ven. nov. 02, 2012 11:41 pm
par Sigurd
Ascenseur pour l'échafaud - Louis Malle 1958

Qu'on ne me dise plus jamais qu'on se doit d'être indulgent face au premier film d'un réalisateur. Pour le citer, Louis Malle n'avait "jamais dirigé d'acteur avant "Ascenseur pour l'échafaud"; il n'avait "dirigé que des poissons". Ventura, Moreau et surtout Maurice Ronet (qui annonce déjà le personnage du "Feu Follet") sont magnifiques. La scène de l'interrogatoire est d'une beauté sidérante. Le cinéma français a été grand.

Re: Vos derniers films vus

Posté : sam. nov. 03, 2012 11:16 pm
par Xidius
Casino Royale (2006) de Martin Campbell
Je me disais en sortant de Skyfall que Casino Royale mine de rien c'était pas mal.
J'ai parlé un peu vite.

Avec ce redémarrage de franchise qui voulait unifier l'univers James Bond en lui donnant une continuité et plus de "psychologie" au personnage, Casino Royale faisait envie sur le papier. Sauf qu'au final, le machin est tellement écrit à la truelle que ça n'est juste pas possible. Pourtant ça démarre bien, avec une première scène en noir et blanc vénère et une ouverture à Madagascar qui en jète, renvoyant l'intro du Mendes à la poubelle. Quand soudain.
Alors même qu'on a compris le schéma, compris que Bond courrait après un terroriste avec une bombe, compris que le MI6 était à la masse, rebelote.
On se retape la même structure narrative un quart d'heure durant, dans une scène d'aéroport dont on se bat le steakos puisque les enjeux sont caduques et exploités une deuxième fois sans avoir étés regonflés.

Pour le reste, le film à la bonne idée de fixer l'enjeu principal autour d'une table de poker (ce qui est assez réduit pour un film à grand spectacle et ça marche pourtant bien), mais va malheureusement court circuiter tout le reste de son récit avec un scénario écrit au burin, et souvent gros comme un paquebot. Entre la romance Bond-Vesper dont certains moments n'ont rien à envier à l'Attaque des Clones, des rebondissements complètement WTF (vazi, défibre moi la race dans mon Aston !) et des passages obligés complètement useless (je suis sûr qu'on peut remonter le film en virant Caterina Murino sans que ça choque), le tout rate le coche.
Bond devait être redémarré, hors il passe sacrément pour un con pendant le film (C'est simple : il se fait couillonner à chaque fois...), en plus de dialogues qui confondent souvent l'humour et la gaudriole.
C'est d'autant plus con qu'il y a du spectacle (surtout au début), parfois de la tension et que dans l'ensemble, les décors sont chouettes.

Allez, Craig aura un jour un film à sa hauteur, j'y crois...

Re: Vos derniers films vus

Posté : dim. nov. 04, 2012 12:04 am
par loval
Xidius a écrit :Allez, Craig aura un jour un film à sa hauteur, j'y crois...
Dixit le fanboy de Fincher?

Re: Vos derniers films vus

Posté : dim. nov. 04, 2012 12:09 am
par Marvel Boy
loval a écrit :
Xidius a écrit :Allez, Craig aura un jour un film à sa hauteur, j'y crois...
Dixit le fanboy de Fincher?
Rooney Mara vole carrément la vedette à Craig côté acting dans Millénium (c'est le perso qui veut ça aussi)

Re: Vos derniers films vus

Posté : dim. nov. 04, 2012 1:21 am
par Xidius
Par là, j'entendais un film de la franchise.
Un James Bond à la hauteur de Craig quoi. (l'est très bien dans Millénium, dans Tintin, dans les Sentiers de la Perdition...)

Re: Vos derniers films vus

Posté : dim. nov. 04, 2012 8:07 am
par loval
Cowboys contre aliens.

Re: Vos derniers films vus

Posté : dim. nov. 04, 2012 1:18 pm
par Xidius
C'est à chier tout de même.

Re: Vos derniers films vus

Posté : dim. nov. 04, 2012 1:53 pm
par loval
Morocco de Josef von Sternberg (1930)
Sulfureux pour l'époque (Marlène Dietrich s'habille en homme et embrasse une femme), mais ça souffre de la comparaison avec Casablanca. Dietrich a une sacrée prestance, y'a de jolies scènes et une très belle fin, mais c'est surtout la relation peu fouillée qui ennuie.

The Public Enemy de William A. Wellman (1931)
Basile, j'ai pensé à toi ("des bazpoints!"). C'est super, des scènes d'anthologie, Cagney est incroyable, et la fin est d'une triste fatalité (sic). J'ai beaucoup aimé. Et y'a plein d'acteurs qui sont aussi dans Fooltlight Parade!

Re: Vos derniers films vus

Posté : dim. nov. 04, 2012 9:49 pm
par Arkaron
Looper
Sans aller jusqu'à dire que c'était immonde, je me suis quand même pas mal ennuyé. En fait, la première partie est la meilleure mais c'est bien le problème : c'est quelques idées sympathiques mises en scène de la plus molle des façons, sans la moindre énergie. Je ne vois pas ce que les gens ont trouvé à cette réal' sans éclat, honnête mais c'est tout. Johnson a des idées sur le papier, mais il doit encore affuter sa narration, qui se contente d'illustrer platement son histoire.

Pour l'histoire d'ailleurs, ça sent un peu la fausse bonne idée concept-trop-cool. Je vais pas faire mon gros lourd de la logique du temps linéaire, mais déjà le socle du film (les loopers qui s'exécutent 30 ans plus vieux), c'est un peu grotesque dans la mesure où zigouiller le type du présent suffit à le faire disparaitre du futur sans laisser la moindre trace et surtout sans se faire chier avec ces contrats et cette technologie illégale.

D'ailleurs, le script qu'on a sous les yeux, ce n'est rien de plus qu'un brouillon assez fainéant d'un univers qui pourrait potentiellement se révéler intéressant avec un peu plus de travail. Que sont ces syndicats du crime ? Quels sont les rapports du maître des pluies avec les forces de l'ordre du futur et pourquoi les craint-il ? Qu'est-ce que ça peut bien lui faire de boucler toutes les boucles ? Comment la société a évolué, quels en sont les nouveaux rouages, quelle est la place de Shanghai dans ce futur ? Autant de questions vraiment intéressantes à intégrer à un récit d'anticipation digne de ce nom. En tout cas, ça m'intéresserait bien plus que cet épisode de merde à la Mysterious Ways le dimanche soir sur M6, où des regards bovins s'échangent dans la campagne paumée et où on se tape encore une histoire de mutation télékinétique chiée par hasard au coin d'la table.

Mais bon, les récits ambitieux, forcément, ça demande du travail, hein...

Re: Vos derniers films vus

Posté : dim. nov. 04, 2012 10:19 pm
par Sigurd
Arkaron a écrit :Looperquelle est la place de Shanghai dans ce futur ?
Dans le même genre de question, tu te demandes aussi quelle est la place de Chinatown dans "Blade Runner" ?
dans la mesure où zigouiller le type du présent suffit à le faire disparaitre du futur sans laisser la moindre trace et surtout sans se faire chier avec ces contrats et cette technologie illégale.
Et ils feraient ça comment ? Ils enverraient un messager dans le passé pour dire qui tuer ? Perso je trouve beaucoup plus simple de directement se débarrasser du mec en l'envoyant dans le passé. Enfin, si tu as un problème avec X, tu sais qui est X, à quoi il ressemble, où il est etc... C'est bien plus simple de lui mettre la main dessus et de l'envoyer dans le passé que d'aller le chercher dans ce passé non ?
Pour l'histoire d'ailleurs, ça sent un peu la fausse bonne idée concept-trop-cool.
Même genre de reproche adressé à "Cabin in the Woods". Pourquoi ce serait un fausse bonne idée ? Il y a dans "Looper" des idées géniales jamais exploitées avant.
Le traitement de la disparition des souvenirs est très fort, tout comme la magnifique scène du mec qui se décompose au fur et à mesure que son double se fait torturer.

Re: Vos derniers films vus

Posté : dim. nov. 04, 2012 10:36 pm
par Marvel Boy
Arkaron a écrit :Looper

D'ailleurs, le script qu'on a sous les yeux, ce n'est rien de plus qu'un brouillon assez fainéant d'un univers qui pourrait potentiellement se révéler intéressant avec un peu plus de travail. Que sont ces syndicats du crime ? Quels sont les rapports du maître des pluies avec les forces de l'ordre du futur et pourquoi les craint-il ? Qu'est-ce que ça peut bien lui faire de boucler toutes les boucles ? Comment la société a évolué, quels en sont les nouveaux rouages, quelle est la place de Shanghai dans ce futur ? Autant de questions vraiment intéressantes à intégrer à un récit d'anticipation digne de ce nom.
J'ai moi-même été un peu étonné par le manque d'informations sur ce futur (alors que le présent du jeune Joe est très bien décrit) mais je pense que l'on doit ça au fait que l'on suit l'histoire selon le point de vue du jeune Joe (qui ne connait rien ou presque du futur car moins ils en savent, mieux ils se portent). Il y a une sorte de mystère qui plâne un peu autour de l'histoire et chacun peut donc s'imaginer ce qu'il veut (et en plus, ne soyons pas naïfs, ça arrange bien les scénaristes qui se prennent le choux ni avec une société du futur ni avec les bullshits que sont les voyages dans le temps).

Re: Vos derniers films vus

Posté : dim. nov. 04, 2012 10:40 pm
par Arkaron
Et ils feraient ça comment ? Ils enverraient un messager dans le passé pour dire qui tuer ? Perso je trouve beaucoup plus simple de directement se débarrasser du mec en l'envoyant dans le passé. Enfin, si tu as un problème avec X, tu sais qui est X, à quoi il ressemble, où il est etc... C'est bien plus simple de lui mettre la main dessus et de l'envoyer dans le passé que d'aller le chercher dans ce passé non ?
J'ai cru comprendre que ce Abe était en contact avec le futur, vu qu'il annonce à quelques collègues de Joe qu'ils vont devoir boucler leur boucle, au début du film. Comment saurait-il quand cela doit arriver, précisément, sinon grâce à un quelconque moyen de communication avec le futur ? L'hypothèse d'un calendrier lui annonçant ceci à l'avance ne tient pas tellement selon moi, vu qu'il semble que les chefs de la pègre future décident de fermer telle ou telle boucle quand bon leur semble. Bref, Abe reçoit le message, convoque le looper, le tue. Il disparaît du futur. C'est réglé.
Même genre de reproche adressé à "Cabin in the Woods". Pourquoi ce serait un fausse bonne idée ? Il y a dans "Looper" des idées géniales jamais exploitées avant.
Pas supporté Cabin in the Woods. La fausse bonne idée dont je parlais, c'est ce truc des loopers se tuant eux-mêmes. Ce sur quoi se base le film.

Quant à ces fameuses idées de causalité, c'est utilisé de façon plus spectaculaire que logique.
Le vieux Seth qui se fait donner RDV à une adresse alors que son double se fait torturer, ça ne sert à rien. Le type attend quand même que le tronc vienne frapper à la porte pour lui tirer une balle dans le corps. Mais pourquoi il a pas juste tué le jeune Seth ? Encore une fois, c'est gratuit, c'est une perte de temps. Autre chose qui me turlupine : il se fait éliminer par la pègre du présent, au même titre que son double jeune. Mais s'il est mort dans le présent, il n'a jamais pu vieillir et jamais pu être renvoyé dans le passé. N'ayant pas été renvoyé dans le passé, il n'y a aucune raison que les deux mecs le torturant soient à l'endroit où ils sont à ce moment là, puisque le type n'existe plus. Donc le temps devrait se réorganiser pour intégrer ce changement. Or il n'en est rien, toute la ligne temporelle (unique selon le film) est modifiée mais personne n'en a rien à cirer. D'ailleurs, je soupçonne la tirade de Bruce Willis au café (qui dit qu'on s'en branle pas mal, de comprendre comment ça marche) de sortir tout droit de la bouche de Johnson.