Page 7 sur 9

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : sam. nov. 08, 2008 9:41 pm
par Luciole
Bigorneau a écrit :le fait que le méchant n'a pas forcement une tête de méchant.
Moi je trouvait Amalric convainquant et très intéressant en méchant, surtout dans le combat final:
Il est un peu comme le chiffre, c'est un cerveau mais quand il sagit de se battre :roll: .
Comme quand il donne des coups de Haches n'importe où.
Sinon j'ai été surpris qu'on ai pas eu le droit à une confrontation entre le bras droit du méchant et James Bond. D'habitude il y en a un non?

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : sam. nov. 08, 2008 10:14 pm
par loval
Luciole a écrit :Sinon j'ai été surpris qu'on ai pas eu le droit à une confrontation entre le bras droit du méchant et James Bond. D'habitude il y en a un non?
Le bras droit qui parle suisse-allemand :| .
Qu'est-ce qu'il est niais ce personnage...

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : sam. nov. 08, 2008 10:14 pm
par loval
Kalel a écrit :Mais c'est quand même fait exprès pour laisser une zone d'ombre qui elle sera exploité dans le prochain film.
Tcheu l'argument de débile.
Bigorneau a écrit :Le scénario est très intelligent et, justement, n'explique pas tout de A à Z (que ce soit pour les exploités par la suite ou pas, à la limite, m'en fout).
N'importe quoi...

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : sam. nov. 08, 2008 10:15 pm
par Bigorneau
loval a écrit :Le bras droit qui parle suisse-allemand :| .
Qu'est-ce qu'il est niais ce personnage...
Comme tous les suisse-allemand nan ? ^^

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : sam. nov. 08, 2008 10:25 pm
par Xidius
Bigorneau a écrit :Comme tous les suisse-allemand nan ? ^^
Un couteau suisse, mais en homme. :mrgreen:

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : sam. nov. 08, 2008 10:57 pm
par loval
WTF?

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : sam. nov. 08, 2008 11:31 pm
par Kalel
loval a écrit :
Kalel a écrit :Mais c'est quand même fait exprès pour laisser une zone d'ombre qui elle sera exploité dans le prochain film.
Tcheu l'argument de débile.
Oui c'est argumenté, mais ou est le tiens ?

C'est sur tu pourrais pas être réalisateur toi ;-)

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : dim. nov. 09, 2008 8:23 am
par loval
Un film, qu'il soit suivi d'une trilogie ou non, fonctionne comme une unité à part entière, et doit fonctionner comme tel.
Si le maillon principal du scénario n'est pas suffisamment développé, c'est un défaut, pas une vision de génie des scénaristes qui voient déjà au-delà du troisième opus.

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : dim. nov. 09, 2008 12:29 pm
par Kalel
loval a écrit :Un film, qu'il soit suivi d'une trilogie ou non, fonctionne comme une unité à part entière, et doit fonctionner comme tel.
Voyons ne soit pas si fermé, le but d'une franchise c'est de développer un sujet ou plusieurs sujet sur plusieurs films, donc de toutes façons il doit y avoir des ponts entre ces films. C'est pas Toy Story la, c'est un Polar d'espionnage.
Si le maillon principal du scénario n'est pas suffisamment développé, c'est un défaut
Mais c'est pas le cas ici, le maillon principal du scénario, c'est le personnage de Bond, et surtout le complot et celui ci avait déjà été évoqué dans Casino Royale, avec toute l'intrigue autour du Chiffre, Mathis et particulièrement Mr White à la fin du film, puisqu'il est le pont vers la suite, tout comme sa survie dans Quantom of Solace servira a le réintroduire dans la/les suite(s). Donc ils le connaissent le tronc de la franchise et ils le développe film par film, c'est ce qui rend intéressant ce genre de franchise, suivre toute l'intrigue sur plusieurs films, la ou ils ont intérêt a pas se panner, c'est sur la finalité de celle-ci.

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : dim. nov. 09, 2008 12:42 pm
par alex_bono
Je ne suis pas d'avis avec loval, quand un film annonce une suite, tout ne doit pas etre dévoilé dans un film, il doit rester des zones d'ombres qui doivent être éclaircies dans la suite, et si tout n'est pas développé dans Quantum c'est fait exprès...
Parceque ensuite, les 3 films peuvent se regarder comme un film en entier

un petit exemple (qui méritera surement : "oui mais ca c'est différent" de la part de notre suisse) : Kill Bill :mrgreen:

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : dim. nov. 09, 2008 12:58 pm
par Basile
L'exemple tombe à l'eau puisque Kill Bill était pensé comme un seul et même film à la base et ne doit sa mitose qu'à une décision des producteurs.

Et moi je suis d'accord avec Loval, marre des films qui se prennent pour des épisodes de Lost.

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : dim. nov. 09, 2008 2:01 pm
par Kalel
L'exemple d'alex sur Kill Bill est toujours a prendre en considération, puisque même si Kill Bill était censé être un seul et même film et qu'il a été scindé en deux parties, le producteur n'a pas imposé cette coupure en deux parties a Tarantino, il lui a suggéré après que Tarantino ai présenté le script final, les deux sont tombés d'accord que de coupé le film en deux parties ( même si initialement Tarantino voulait faire qu'un seul et même film ), serait peut être plus approprié ( et Tarantino était enthousiaste a ce sujet ), c'est lui même qui a ré écrit le script pour que le film soit tourné en deux parties.

Donc en finalité, le résultat reste une saga en deux parties qui a été écrite pour être faites en deux parties, et non pas en une partie.

Et puis j'irai même encore plus loin, si on prend en considération le troisième volet que voudrait tourner et qu'a pensé Tarantino sur la vengeance de Nikki ( la petite gamine ), on a bien une saga sur plusieurs plans.

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : dim. nov. 09, 2008 2:34 pm
par Luciole
Certes.

Personnellement, je ne trouve vraiment pas que le film annonçait une suite au contraire:
Dans Casino royal, Bond cherche à trouver les responsables de la mort de sa copine et se venger. Il capture un certain Mr white à la fin et là, à la limite, on pourrait qualifier ça d'une "vision de génie des scénaristes":
On ne sait pas d'où il sort, de quelle organisation il est mêlé, que va faire Bond?... La suite est donc nécessaire.

Tandis que dans Quantum of Solace, Bond parvient à ses fins et se venge en quelque sorte. Il jette son collier, cette affaire est classée. C'est alors la conclusion du précédent volet.
Si seulement Bond n'avait pas obtenu toutes les informations sur le projet "Quantum" à la rigueur on aurait pu se qu'une suite était envisageable. Mais Amalric à craché les infos.

Donc je pense que les scénaristes ont eut les yeux plus gros que le ventre. Il se sont imaginés un truc trop gros dont il n'avaient même pas la solution.
:geek:

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : dim. nov. 09, 2008 5:52 pm
par loval
Kalel a écrit :
loval a écrit :Un film, qu'il soit suivi d'une trilogie ou non, fonctionne comme une unité à part entière, et doit fonctionner comme tel.
Voyons ne soit pas si fermé, le but d'une franchise c'est de développer un sujet ou plusieurs sujet sur plusieurs films, donc de toutes façons il doit y avoir des ponts entre ces films. C'est pas Toy Story la, c'est un Polar d'espionnage.
Quantum of Solace, donc? Mouahahaha, la bonne blague :D !

Développer une thématique sur plusieurs films, forcément que c'est envisageable. C'est d'ailleurs le cas pour le thème de la vengeance. Mais pas pour l'un des éléments principaux du scénario, à savoir le Quantum of Solace.

Re: Quantum of Solace || Marc Forster

Posté : dim. nov. 09, 2008 5:57 pm
par loval
Kalel a écrit :L'exemple d'alex sur Kill Bill est toujours a prendre en considération, puisque même si Kill Bill était censé être un seul et même film et qu'il a été scindé en deux parties, le producteur n'a pas imposé cette coupure en deux parties a Tarantino, il lui a suggéré après que Tarantino ai présenté le script final, les deux sont tombés d'accord que de coupé le film en deux parties ( même si initialement Tarantino voulait faire qu'un seul et même film ), serait peut être plus approprié ( et Tarantino était enthousiaste a ce sujet ), c'est lui même qui a ré écrit le script pour que le film soit tourné en deux parties.

Donc en finalité, le résultat reste une saga en deux parties qui a été écrite pour être faites en deux parties, et non pas en une partie.

Et puis j'irai même encore plus loin, si on prend en considération le troisième volet que voudrait tourner et qu'a pensé Tarantino sur la vengeance de Nikki ( la petite gamine ), on a bien une saga sur plusieurs plans.
Hum, je vais pas trop m'étaler sur ce sujet, c'est pas le bon topic.
Je tenais simplement à préciser que l'une des nombreuses différences entre ces deux films, c'est qu'il est tout à fait justifiable dans Kill Bill que les sujets abordés qu'en partie dans le premier volume (le nom de The Bride, par exemple) ne soient développés que dans le deuxième volume.