Mad Max : Fury Road || George Miller

Sur pellicule, en blu-ray, de l'actu de tournage à la sortie... Le cinéma, celui pour lequel on est là
Avatar du membre
Arkaron
Team CloneWeb
Team CloneWeb
Messages : 1647
Enregistré le : dim. sept. 14, 2008 8:10 pm

Re: Mad Max : Fury Road || George Miller

Message par Arkaron » ven. mai 15, 2015 11:46 pm

Je pense que ce film marque à ce point parce qu'il s'agit d'une expérience primale. C'est la meilleure utilisation d'une nécessité humaine (la survie) à la catalyse de thèmes tout aussi primordiaux et puissants, et pourtant d'une pertinence inattaquable aujourd'hui, le tout en utilisant un langage accessible à tout le monde (l'image). C'est l'évidence même mais faut le talent et les boules pour le faire.

Formellement, Miller renvoie chez elles toutes ces merdes censées être du grand spectacle et qu'on subit depuis le début des années 2000, avec quelques rares exceptions à la Speed Racer. J'en avais rien à foutre de FF7 parce qu'il n'y avait aucun sens de la dramaturgie (et que c'était globalement à chier). J'en avais rien à foutre d'Avengers parce qu'il n'y avait aucun enjeu et quasiment que des CGI (et que c'était aussi globalement à chier). Il surpasse également les quelques tentatives sympas récentes, car il est bien plus fluide que Jupiter Ascending et ne s'emmerde pas de surexpositions chiantes à la Pacific Rim. Fury Road est parfaitement compréhensible et susceptible d'éveiller des émotions et des réflexions chez n'importe qui, du mec dont c'est le premier film au plus glouton des cinéphages, du mec qui n'a jamais vu un MAd Max à celui qui les connait par coeur. Photo, réal, montage, chorés, scéno, cadrage : la leçon de narration. Comme Sigurd cependant, moi je me serais même passé de la mini-exposition du début et aurais viré la voix off introductive. Les flashbacks sont suffisants.

Le très gros point noir pour moi, c'est cette soupe musicale... J'étais très dubitatif avant la séance... la majorité de la B.O est composée de morceaux assez chiants et très dérivatifs. Certains, comme The Bog, sont d'honteux plagiats de Zimmer période Batman.
Écoutez ça : https://www.youtube.com/watch?feature=p ... vg2K#t=102
et puis ensuite ça : https://www.youtube.com/watch?list=PL5F ... P6-wU#t=89

Mais bon, les deux gus étant potes (ils collaborent sur Dawn of Justice), je suppose que ça ne dérange pas l'Allemand. PAR CONTRE, quand le type se décide enfin à composer de la musique, il arrive à pondre quelques morceaux touchés par la grâce, comme Brothers in Arms ou Chapter Doof, qui défoncent vraiment des culs atomiques en série parce qu'ils osent transcender le carcan emmerdant des percus zimmeriennes avec des distorsions ou autres orchestrations bien senties. Enfin, dans l'ensemble, je trouve dommage de pas avoir accompagné un film d'action aussi ensorcelant avec une musique qui se sortirait les doigts du fion (non parce que deux pistes vraiment bien sur plus de 20, ça craint bien comme il faut). La dernière immense séquence d'action avec des corps qui tourbillonnent dans tous les sens, je pense que c'était à peu près l'autoroute de Matrix Reloaded, et Don Davis avait quand même pondu Mona Lisa Overdrive, qui enterre toute la soundtrack de Fury Road par son inventivité. Du coup, c'est bien possible que Miller ait surclassé ladite scène, mais c'est con pour la fainéantise musicale qui accompagne le carnage quoi...
Image
Image

Avatar du membre
Hellboy
Démon et Merveille
Démon et Merveille
Messages : 3320
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 12:17 pm
Localisation : Avec ta copine

Re: Mad Max : Fury Road || George Miller

Message par Hellboy » sam. mai 16, 2015 9:34 am

Arkaron a écrit :Fury Road est parfaitement compréhensible et susceptible d'éveiller des émotions et des réflexions chez n'importe qui, du mec dont c'est le premier film au plus glouton des cinéphages, du mec qui n'a jamais vu un MAd Max à celui qui les connait par coeur.
C'est amusant parce qu'à côté de moi, dès que le générique de fin est apparu, un mec s'est écrié : "C'est scandaleux ! Il va falloir acheter le dvd ! Il y a plein de scènes coupées, il y a plein de trous !! C'est honteux, tout ça pour faire vendre !"
Comme je n'avais pas envie de lui faire un cours sur les ellipses, j'ai préféré le traiter d'abruti dans ma tête et je suis sorti.

Et pour en remettre une couche sur mon avis de vétéran, l'effet retour dans le temps que j'évoquais est renforcé par cette esthétique toute droit sorti d'un album de Moebius ou plus généralement de toute cette bd adulte de la fin des 70's. Métal hurlant incarné, qui n'a pas bougé ni fait de concession à la mode.

Avatar du membre
Sigurd
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Messages : 1481
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 12:01 pm

Re: Mad Max : Fury Road || George Miller

Message par Sigurd » sam. mai 16, 2015 11:19 pm

Arkaron a écrit :quand le type se décide enfin à composer de la musique, il arrive à pondre quelques morceaux touchés par la grâce, comme Brothers in Arms ou Chapter Doof
Et Storm is Coming !
[img]http://www.cloneweb.net/images/userbar2013/userbar-theblade.jpg[/img]
[img]http://www.cloneweb.net/images/userbars2014/userbar_knightofcup.jpg[/img]

Avatar du membre
Kaleendah
Jedi
Jedi
Messages : 620
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 2:18 pm
Localisation : Bordeaux/Nu-Xandar
Contact :

Re: Mad Max : Fury Road || George Miller

Message par Kaleendah » jeu. mai 21, 2015 9:02 pm

Les critiques ne tarissent pas éloges sur ce film et je vais aller aussi dans ce sens car je pense qu'on ne pourra jamais dire assez de bien sur Mad Max : Fury Road. Ce long métrage a mis la barre très très haut et ridiculise tous les autres blockbusters de l'année.

Réalisation. Photographie. Casting. Musique. Cascades.

Tout est calibré à la perfection. C'en est même trop! En fait non! C'est extrêmement riche, fourni et habile. Le film a l'intelligence de nous plonger en plein dans un univers inconnu possédant beaucoup d'éléments et de structures qui peuvent nous perdre... Mais on apprend à découvrir et appréhender cet univers au fur à mesure qu'on l'explore en compagnie de ses personnages. Ces derniers sont pris dans une course poursuite géante et frénétique au sein d'un monde dévasté où seule la loi du plus fort compte.

En ce sens, le film respecte clairement les codes du style post-apocalyptique mais est aussi en parfaite adéquation avec les archétypes propres au cheminement des héros. Max et Furiosa devront remplir des épreuves violentes parsemées d'obstacles et embûches afin de se surpasser, d'outrepasser les limites que ce monde leur a imposé afin de créer leur propre destinée.

Tout cela porté par un spectacle de très haute volée. Le traitement des images est fondamental car elles portent tout autant l'histoire que les dialogues voire même plus. Le personnage de Max est (et a toujours été) mutique et s'exprime essentiellement par l'action. A l'image de ce film en général. Le travail de Miller est pensé afin que l'on puisse comprendre le déroulement du film sans son! Une dimension assez "abstraite" bienvenue dans un cinéma qui tend à vouloir toujours tout nous expliquer dans ses moindres détails par des dialogues qui souvent ne font que décrire ce qui se passe à l'écran...

Ici on crache ses tripes à travers un déluge pyrotechnique, de nombreuses cascades, d'explosions furieuses, d'affrontements viscéraux, de véhicules déchiquetés... Au milieu d'un désert brûlant et bien réel! Précisons en effet qu'il s'agit d'effets pratiques avec de vrais décors, machines, etc... (Bien qu'il y aient quelques effets numériques ça et là.) Cela rend le film hyper vivant et "tangible"...

Que dire également de cet incroyable guitariste tout droit sorti des enfers qui à travers ses riffs de "guitare-lance-flammes" (Oui oui!!) appelle les "Fukushima Kamicrazies Warboys" -cette horde sauvage à laquelle tentent d'échapper nos héros- à la traque sanglante. Une sorte de réinterprétation futuriste du cor de guerre! Et ce n'est qu'une des nombreuses idées novatrices et créatives que Mad Max : Fury Road contient.

On est devant un film d'exception comme on a la chance d'en voir très rarement. C'est un "game-changer", un nouveau standard, un "mètre-étalon"... On est pas encore à la moitié de l'année 2015 mais je pense avoir vu le meilleur film de cette année, voire même plus...

De la folie furieuse!
Image
Image

Avatar du membre
Dhuriot
Padawan
Padawan
Messages : 20
Enregistré le : ven. juil. 25, 2014 11:07 am

Re: Mad Max : Fury Road || George Miller

Message par Dhuriot » jeu. mai 28, 2015 2:00 pm

"On recommence à zéro".
En une réplique située aux 2/3 du film, tout le projet artistique et de mise en scène de George Miller est résumé.
A l'heure où les films d'action ne font plus confiance à son spectateur ; où l'on sur-caractérise jusqu'à outrance des personnages peu consistants ; où l'on sur-découpe les scènes d'action jusqu'à les rendre pour la plupart illisibles ; où l'on ne convoque plus l'imaginaire du public et préfère noyer des scripts écrits sur une nappe de table enrobés de blagues cyniques annulant toute implication dans l'histoire proposée ; un homme de 70 ans propose de tout recommencer à zéro.

Caractériser des personnages en quelques secondes, voire en un plan ; proposer une intrigue allant à l'essentiel, sans superflu ni bout de gras ; faire confiance au public en proposant un SCENARIO (oui, il y en a un) simple, premier degré, mythologique, sans cynisme ni posture aucune ; proposer une expérience viscérale, immersive, sensitive, universelle (à 2-3 détails près, le film pourrait être entièrement muet) incluant des scènes d'action d'une virtuosité sans équivalent.

MAD MAX FURY ROAD n'est pas un blockbuster d'action ; c'est un tract militant contre un nivellement par le bas du cinéma d'action, et même du cinéma hollywoodien général. Une proposition à tout remettre à plat, revenir aux origines du cinéma et de l'imaginaire, reproposer des films qui flattent l'imaginaire et l'intelligence du spectateur.

Bref, on recommence à zéro.
[url]http://www.senscritique.com/HuriotD[/url]

Avatar du membre
Docteur Danny
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Messages : 1252
Enregistré le : ven. sept. 25, 2009 6:43 pm

Re: Mad Max : Fury Road || George Miller

Message par Docteur Danny » jeu. juin 04, 2015 2:44 pm

Hé bé.

Tout a déjà été dit : soyez témoins de ce que George Miller et tous ceux qui ont bossés sur le film ont réussi à faire, un film à la fois spectaculaire, des personnages caractérisés intelligemment, différents niveaux de lecture et influences que l'on peut plus ou moins percevoir en fonction de sa sensibilité (récit mythologique, western, critique de la société moderne, etc)...

Je comprends pourquoi certains on dit que Furiosa vole la vedette à Max, mais pour moi c'est faux : Max est certes plus discret, distant et peu bavard, mais c'est surtout un solitaire qui pense à sa survie dans un contexte difficile, qui refuse de s'attacher, mais qui retrouve ou récupère sa nature héroique grâce aux circonstances, accompagnant les individus dans le besoin et repartant une fois sa mission finie.
D'ailleurs, lorsqu'il récupère petit à petit ses vêtements et son équipement, je vois ça comme sa nature d'icône et cette nature héroique qui reprend le dessus (par forcément visible pour les personnages autour de lui, mais plus pour le spectateur).

Avatar du membre
Xidius
L'Elu
L'Elu
Messages : 4987
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 5:10 pm
Localisation : Paris (XVème)
Contact :

Re: Mad Max : Fury Road || George Miller

Message par Xidius » mer. juin 10, 2015 10:29 am

J'ai rerevu le film lundi soir et j'ai noté un truc par rapport à la course poursuite finale : il y a certains plans où l'on voit un camion avec une remorque élévatrice qui contient plusieurs bagnoles (une remorque de transport de voitures comme on en croise souvent sur les routes). Il était question de ce camion lors des reshoots du film, il devait jouer un rôle central dans cette scène d'action finale.

Durant la poursuite, lorsque le War Rig se fait rattraper par l'autre camion citerne, celui du People Eater, avec Max à l'envers tenu à bout de bras par Furiosa contre la porte conducteur, on voit le camion élévateur sur un plan large se mettre côte à côte du même côté que Max, et après un plan serré sur Tom Hardy, on découvre alors que c'est le camion citerne du People Eater qui est côte à côte, et le camion élévateur disparaît totalement des plans suivants oO.

Voilà, c'était la minute info useless.

EDIT : j'avais craqué, et m'étais gouré de côté. Le camion est bien là jusqu'à la fin de la poursuite.
Modifié en dernier par Xidius le mar. oct. 13, 2015 8:47 pm, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
Arkaron
Team CloneWeb
Team CloneWeb
Messages : 1647
Enregistré le : dim. sept. 14, 2008 8:10 pm

Re: Mad Max : Fury Road || George Miller

Message par Arkaron » lun. juin 15, 2015 12:52 am

Xid, le camion dont tu parles apparaît aussi quand les voitures sont coincées dans le marécage (le scène de la césarienne), mais pendant une seconde ou deux uniquement.

Revu le film une 4e fois hier, et c'était ma meilleure séance : des frissons partout tout le temps, les larmes aux yeux pendant la tempête (Sigurd avait raison), et un pouls trois fois plus rapide que la normale quand l'aventure se conclut. Sinon, j'ai emmené mon père voir le film... à Dublin, donc en anglais et sans sous-titres... alors qu'il ne parle pas un mot d'anglais. Et bah à part des petits détails, il a tout compris. 8-) La classe cinématographique absolue.
Image
Image

Avatar du membre
loval
Greta's Slave
Greta's Slave
Messages : 4843
Enregistré le : mer. sept. 10, 2008 8:03 pm

Re: Mad Max : Fury Road || George Miller

Message par loval » lun. juin 15, 2015 6:46 am

Nous aussi on est allés le revoir une 4ème fois avec Sigurd. Ce film est un miracle.
Image

Avatar du membre
Sigurd
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Messages : 1481
Enregistré le : jeu. sept. 22, 2011 12:01 pm

Re: Mad Max : Fury Road || George Miller

Message par Sigurd » lun. juin 15, 2015 11:52 am

J'avoue que j'ai retrouvé mon calme à partir de la 3ème vision (les deux premières, je suffoquais, transpirais, avais des frissons pendant toute la séance).

Mais oui, c'est toujours aussi miraculeux. Et cette scène de tempête avec l'envolée lyrique de la bande-son (avec ou sans tiret lolval ? :mrgreen: ) est tellement puissante ouais. Un putain de souffle épique.

Sinon, pour le camion dont tu parles Xidius, il ne disparaît pas totalement des plans suivants mais effectivement, je crois qu'il est remplacé à un moment à côté de Max.
[img]http://www.cloneweb.net/images/userbar2013/userbar-theblade.jpg[/img]
[img]http://www.cloneweb.net/images/userbars2014/userbar_knightofcup.jpg[/img]

Répondre

  • You do not have permission to post in chat.
@ cloneweb « lun. 1:52 pm »
Cmb :
@ Hellboy « dim. 9:16 pm »
Dark, sur netflix, c’est lent mais c’est très bien fichu
@ Hellboy « ven. 4:21 pm »
alex : boah, ça va ; Junior découvre le lycée, Hellgirl entre en 5e, on va voir combien de temps avant la première crise
@ Hellboy « ven. 4:19 pm »
Bon anniv mon coloc ! (je vais vraiment débouler un jour, tu verras)
@ crazyguy « ven. 2:58 pm »
:voiture:
@ cloneweb « ven. 1:18 pm »
:birthday:
@ cloneweb « ven. 1:18 pm »
BON ANNIVERSAIRE CRAZYGUY
@ alex_bono « jeu. 1:41 pm »
Et tes enfants à toi, leur rentrée ?
@ Hellboy « mar. 5:36 pm »
ça va, ça va, ils devraient être tranquilles. Là, c’est encore la phase d’observation
@ cloneweb « mar. 12:02 pm »
Ca se passe bien Hellb’ ? Bonne classe ?
@ Hellboy « lun. 4:24 pm »
OUAIS
@ cloneweb « lun. 9:34 am »
Et bonne rentrée !
@ Hellboy « mar. 10:32 am »
Revu Spider verse hier, c’est vraiment trop bien. Et ça donne envie d’acheter une télé 4k
@ Hellboy « mar. 10:30 am »
ouééé !
@ cloneweb « mar. 10:14 am »
Et bien bonjour !
@ cloneweb « jeu. 9:46 am »
:D
@ Hellboy « jeu. 9:40 am »
(ceici dit, j’ai l’intégrale mais je n’ai toujours pas lu la fin #tsundoku)
@ Hellboy « jeu. 9:39 am »
En lisant cette série, je me disais que c’était pas terrible, facile pour Ennis, mais je ne pouvais pas m’empêcher de lire la suite
@ Xidius « mer. 4:48 pm »
Je suis en train de regarder The Boys vitesse grand V à cause d’Alexandre pour Happy Hour. Mais j’ai lu les 3 premiers tomes avant de lancer la série, je me respecte un peu.
@ cloneweb « mar. 4:51 pm »
J’ai trouvé ça nul mais ça se regarde en vacances :?
@ Hellboy « mar. 11:08 am »
Moi j’attends junior pour stranger things . Vu que 2 épisodes. Bof, bof.
@ cloneweb « mar. 9:57 am »
Pas encore vu Once Upon Machin, ni Midsommar, ni Hobbs&Shaw :(
@ cloneweb « mar. 9:57 am »
15 jours de vacances où tout ce que j’ai vu c’est Stranger Things S3. Je suis à la bourre
@ Hellboy « mar. 9:56 am »
Le Tarantino, on EN PARLE OU QUOI ?!?
@ Hellboy « mar. 9:55 am »
et puis ya que bibi qui poste dans les critiques ; vous avez tous perdu la vue ou quoi ?
@ Hellboy « mar. 9:55 am »
eh oh c’est l’été quoi
@ cloneweb « lun. 4:44 pm »
:(
@ crazyguy « lun. 2:26 pm »
Rien
@ cloneweb « lun. 1:39 pm »
Je suis rentré, j’ai raté quoi ? :)
@ Hellboy « sam. 1:38 pm »
Tu as de quoi t’occuper, je pense
@ Basile « sam. 10:40 am »
Bouhouhou
@ Hellboy « sam. 7:18 am »
Tu peux passer les admirer à la maison quand tu veux :mrgreen:
@ Hellboy « sam. 7:18 am »
Allons, allons, soyez raisonnable, jeune exalté
@ Basile « ven. 5:31 pm »
Je te les rachète. Name your price.
@ Hellboy « ven. 10:12 am »
J’en ai 2 encore sous blisters
@ Basile « jeu. 9:06 am »
Hyper fidèles au style et très bien peintes.
@ crazyguy « mer. 11:24 am »
Haha oui, étonnement bien pour l’époque
@ Basile « mer. 10:46 am »
M’étant encore perdu sur Ebay, je découvre mon regret du jour : ne pas avoir acheté les Mezco Comics Series d’Hellboy et du BPRD à l’époque de leur sortie, lorsque je les trouvais pour 25 balles chez Album. Je vois leur prix aujourd’hui et je pleure en me disant qu’elles me seront à jamais inaccessibles...
@ Hellboy « mar. 11:42 am »
c’est un bon signe
@ Hellboy « mar. 11:42 am »
On ne peut parler de ce film qu’en gueulant
@ Xidius « ven. 9:26 pm »
J’y suis allé. BORDEL, C’ETAIT LE FFFEEEEEEEEEEUUUUUUUUUUU !!!!!!!!!!
@ Hellboy « jeu. 7:28 pm »
ALLEZ LE VOUAAAR !!
@ cloneweb « mer. 1:59 pm »
Promare est sorti. Allez le voir
@ cloneweb « lun. 3:13 pm »
Du ginseng !
@ Hellboy « mer. 1:33 pm »
C’est surenchère de surenchère de ta mère
@ cloneweb « mer. 10:53 am »
Ce mecha, pffffiou
@ cloneweb « mer. 10:53 am »
Toi aussi tu l’as encore en tête ce matin ?
@ Hellboy « mar. 10:51 pm »
Promare, c’est du ginseng pour les rétines
@ Hellboy « mar. 12:37 pm »
bien ou bien ?
@ cloneweb « mar. 11:50 am »
Wesh !
@ Hellboy « mer. 8:18 pm »
(oui, je sais clone, j’irai poster dans le topic mais c’est un encouragement express à aller le voir)
@ Hellboy « mer. 8:17 pm »
Les enfants de la mer, c’était magnifique
@ cloneweb « mar. 9:27 pm »
Mais ouais !
@ Hellboy « mar. 1:01 pm »
J’ai adoré Duke Caboom, je veux un film entier sur lui. (la VF est mortelle)
@ cloneweb « lun. 10:17 am »
Bouh !
@ crazyguy « mar. 2:01 pm »
Let the past die!
@ cloneweb « mar. 11:15 am »
Ayé l’ancienne adresse d’ici n’existe plus :(
@ Hellboy « dim. 2:33 pm »
Salut
@ cloneweb « lun. 11:38 am »
Coucou
@ cloneweb « jeu. 9:43 am »
:birthday:

Who is chatting