Page 6 sur 6

Re: Le jour où la Terre s'arrêta || Scott Derrickson-2008

Posté : mar. déc. 23, 2008 2:23 pm
par loval
Difficile de passer à côté de toute la bêtise du film. Parce que oui, il faut dire ce qui est: le film est très bête.
Rien à voir avec le fait de le voir à travers les yeux d'un enfant.

Re: Le jour où la Terre s'arrêta || Scott Derrickson-2008

Posté : mar. déc. 23, 2008 6:43 pm
par Kalel
loval a écrit : Rien à voir avec le fait de le voir à travers les yeux d'un enfant.
Au contraire puisque le voir avec une certaine innocence, voir "pureté" qu'est censé avoir l'oeil d'un enfant permet de se rapprocher d'avantage du message pacifiste du film ... mais j'irais encore plus loin en disant que voir le film avec ses yeux d'adulte le rend encore beaucoup plus perceptible et compréhensible, puisque le film à un message qui s'adresse à la responsabilité des gens, face aux problèmes du monde, des problèmes dont l'humain en est l'unique responsable par son égoïsme et son arrogance, ce film ne devrait pas exister si les gens étaient beaucoup plus conscients de leurs actes et des mauvais choix qu'ils font.

Un film qui n'est donc pas bête puisqu'il a une utilité et un message, au contraire si on prends par exemple des films comme doomsday qui n'ont eux aucun message et aucune utilité, oui la c'est un film bête.

Re: Le jour où la Terre s'arrêta || Scott Derrickson-2008

Posté : mar. déc. 23, 2008 6:47 pm
par crazyguy
C'est pas que c'est "bête", c'est juste que ça rend le thème générale un peu cul-cul et rébarbatif surtout de nos jours (donc un peu facile). Je pense que c'est ça en gros le reproche que fait loval.

Re: Le jour où la Terre s'arrêta || Scott Derrickson-2008

Posté : mer. déc. 24, 2008 1:01 am
par loval
Je ne comprends vraiment pas ton argument Kalel... Se forcer à voir le film à travers les yeux d'un enfant, afin de compenser l'évidente carence de subtilité du scénario :| .

Re: Le jour où la Terre s'arrêta || Scott Derrickson-2008

Posté : mer. déc. 24, 2008 2:24 am
par Kalel
loval a écrit :Je ne comprends vraiment pas ton argument Kalel... Se forcer à voir le film à travers les yeux d'un enfant, afin de compenser l'évidente carence de subtilité du scénario :| .
Il y a rien a comprendre, Crazy a dis que le film pouvait être vu à travers les yeux d'un enfant ( chose avec laquelle je suis d'accord et que je partage c'est pour ça que mes arguments suivant allaient dans ce sens ) MAIS... ce n'est pas ce que moi j'ai dis.

Moi j'ai dis qu'au contraire c'est surtout avec un regard d'adulte que le film pouvait être compris ( et devait être compris ) dans son entière interprétation ( les sujets abordés concernes tout le monde, mais surtout les adultes ).

Voila faut pas changer mes arguments de leur propos.

Sinon au passage personne n'a parler de "se forcer", c'est toi qui le perçoit comme une condition secondaire pouvant être imposée.

Re: Le jour où la Terre s'arrêta || Scott Derrickson-2008

Posté : mer. déc. 24, 2008 9:28 am
par loval
Ok.
Alors moi j'irai encore plus loin en disant que c'est essentiellement destiné pour une partie des américains.

Re: Le jour où la Terre s'arrêta || Scott Derrickson-2008

Posté : mar. déc. 30, 2008 6:37 pm
par benoitskywalker
J'ai etait voir ce film hier soir.
franchement je n'ai pas du tout accrocher ce film :
Keanu Reeves joue toujours aussi... mal je le preféré dans speed ou encore dans les matrix...
l'histoire du gamin qui fou le me*** a chaque fois et la mere ne dit rien meme pas une p"tit claque...

et la mise en scene n'est pas tres bien ficelé il ne ce passe rien ou alors faut attendre comme dans cette exemple :
au debut du film des agents vont chercher la mere pour l'emmener et la femme demande que ce passe t'il et le gars lui dit ont vous expliquera dans la voiture et le pire c'est qu'arriver dans la voiture la meme personne lui repond je ne sais pas ce qui ce passe woaw!!!!
enfin bref pas un tres bon film meme si le sujet est interressant mais comme d'habitude le resultat n'est pas là :(

Re: Le jour où la Terre s'arrêta || Scott Derrickson-2008

Posté : ven. janv. 02, 2009 10:21 pm
par Arkaron
Je ne pensais d'abord pas le voir, mais finalement, j'ai posé mes fesses sur un fauteuil rouge et moelleux pour voir ça.

J'ai bien aimé. Le filon n'est pas nouveau, loin de là, mais quand on voit où va le monde, je me dis qu'un gros rappel à l'ordre qui avance avec ses grandes pompes pas très subtiles est vraiment nécessaire. Je suis favorable à la réflexion apportée implicitement au cinéma, mais il y a simplement des sujets qui peuvent se passer de subtilité. Que ce soit le propos du film, ou les quelques dialogues intéressants (chinois/Klaatu, vieux prof/Klaatu), j'ai totalement adhéré. Le voir comme un film bête, ça doit être qu'on s'en fout un peu de tout ça, je vois pas d'autre explication.

Après, c'est sûr que c'est pas le film de SF le plus efficace et le plus jouissif du cinéma. Mais il n'a pas besoin de l'être.

On peut aussi voir ça comme une histoire qui fait écho aux diverses théories sur 2012.
Passons sur Keanu Reeves et sont charisme d'huitre. Jennifer Connely joue vraiment bien, le petit aussi.