Vos derniers films vus

Sur pellicule, en blu-ray, de l'actu de tournage à la sortie... Le cinéma, celui pour lequel on est là
Avatar du membre
Luciole
Maitre Jedi
Maitre Jedi
Messages : 2570
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 5:24 pm
Contact :

Re: Vos derniers films vus

Message par Luciole » mer. juil. 10, 2013 2:59 pm

Punch Drunk Love

Au vue du titre, je m'attendais à un film d'un tout autre registre ; quelque chose proche de Sailor et Lula mais le film est bien différent. A la fois étrange et burlesque, Paul Thomas Anderson signe un petit film touchant et drôle à certains moments. Les 50 premières minutes du film sont vraiment un OVNI, il ne s'y passe pratiquement rien :shock:
Petit bémol, je suis pas très fan de la photographie du film

Ah, et Adam Sandler s'en sort très bien dans ce registre assez déroutant.

Boogie Nights

C'est sympa mais un peu long (comme magnolia). A l'image de son casting, j'ai l'impression que Paul Thomas Anderson se répète un peu dans sa mise en scène. (Plein plein plein de travellings sur des objets).
Le sujet de l'histoire est assez surprenant et original. Le plus intéressant reste le passage de la pellicule au film sur bandes magnétiques dans le milieu des films de boules.

WIliam H. Macy a t-il joué autre chose que des rôles de loosers ? :(
Image
Image
Mon deviantart
I love the smell of CGI in the morning. - Miles Quaritch

Avatar du membre
cloneweb
Vieux Boss
Vieux Boss
Messages : 8293
Enregistré le : sam. sept. 06, 2008 9:14 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Vos derniers films vus

Message par cloneweb » mer. juil. 10, 2013 10:39 pm

Insaisissables (Now You See Me) de Louis Leterrier
Du divertissement de qualité porté par un chouette casting et de bonnes idées. Le film fait deux heures et on sent que Leterrier visait surement 2h15-20 parce que certains points sont un peu légers. Mais l'ensemble se regarde avec beaucoup de plaisir.

Avatar du membre
Hellboy
Démon et Merveille
Démon et Merveille
Messages : 3321
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 12:17 pm
Localisation : Avec ta copine

Re: Vos derniers films vus

Message par Hellboy » mer. juil. 10, 2013 11:26 pm

Luciole a écrit : Boogie Nights

C'est sympa mais un peu long (comme magnolia).
Allons, allons, avec ce film, les "longueurs" sont justifiées, non ? :mrgreen:
lulu a écrit :Le sujet de l'histoire est assez surprenant et original. Le plus intéressant reste le passage de la pellicule au film sur bandes magnétiques dans le milieu des films de boules.
C'est vrai que c'est un des tournants du film (et de la réalité historique). Mais ce que j'ai préféré, outre le disco d'enfer et l'ambiance bonne enfant des tournages X, c'est de voir comment un réalisateur, ici Burt Reynolds, peut être persuadé de faire un bon film. Tellement que moi aussi j'y croyais, pensant qu'il s'était retrouvé dans le porno par contrainte, mais lorsque l'on voit les images dont il est fier, on change d'avis !
WIliam H. Macy a t-il joué autre chose que des rôles de loosers ? :(
Au cinéma, pas sûr. Mais il était un très bon chef des urgences dans la série du même nom.

Avatar du membre
Luciole
Maitre Jedi
Maitre Jedi
Messages : 2570
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 5:24 pm
Contact :

Re: Vos derniers films vus

Message par Luciole » jeu. juil. 11, 2013 9:46 pm

Hellboy a écrit : Allons, allons, avec ce film, les "longueurs" sont justifiées, non ? :mrgreen:
:mrgreen:
Hellboy a écrit : Mais ce que j'ai préféré, c'est de voir comment un réalisateur peut être persuadé de faire un bon film. Tellement que moi aussi j'y croyais
Mince, je me rends compte m'être moi aussi fais avoir : je me persuadais qu'ils faisaient du boulot d'exception mais il est vrai que les images montrent des films clichés et poisseux :) En y repensant, le chef op n'arrête pas de parler de ses recherches de matériel pour des images plus folles ; au final, les images sont dégueulasses !

Après, je pense que le personnage de Burt Reynolds était surtout fier qu'il se passe quelque chose (de sexy) entre ses acteurs. Il cherchait ça plus qu'une mise en scène révolutionnaire. Il exprime, à plusieurs reprises dans le film, son mépris pour les films où l'on ne voit que des sacs à viandes en action.
Image
Image
Mon deviantart
I love the smell of CGI in the morning. - Miles Quaritch

Avatar du membre
Luciole
Maitre Jedi
Maitre Jedi
Messages : 2570
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 5:24 pm
Contact :

Re: Vos derniers films vus

Message par Luciole » ven. juil. 12, 2013 2:29 pm

Tropa De Elite

Le film dépeint le quotidien musclé de la BOPE, une force d'intervention un peu spéciale de la police Brésilienne : chargée d'éradiquer le marché de la drogue mais également la corruption qui ronge la police, la BOPE mène des raids costauds et violents dans les bidonvilles du Brézil. On les croise dans Max Payne 3 (le film est en vérité un documentaire expliquant pourquoi Max n'aurait pas pu survivre dans les favellas).
L'histoire est bien foutue, la structure du film permet de relancer efficacement ses enjeux au bout d'une heure 20 de film ; on ne s'ennuie pas et le film ne parait pas trop long. C'est très violent, on a parfois du mal à accepter les méthodes des personnages principaux (globalement, ils tirent puis posent les questions). Le montage parvient également à accentuer la dureté de certaines scènes, notamment les séquences d'interrogatoires un peu sanglantes.
Les multiples scènes du camp d'entrainement pour rejoindre la BOPE restent mon meilleur souvenir du film <3

Basile avait encore raison, c'est de la folie. J'aurais du voir ce film bien plus tôt.
Image
Image
Mon deviantart
I love the smell of CGI in the morning. - Miles Quaritch

Avatar du membre
cloneweb
Vieux Boss
Vieux Boss
Messages : 8293
Enregistré le : sam. sept. 06, 2008 9:14 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Vos derniers films vus

Message par cloneweb » ven. juil. 12, 2013 3:36 pm

Pacific Rim
C'était géant

Avatar du membre
MrHobbes
Jedi
Jedi
Messages : 638
Enregistré le : mer. déc. 17, 2008 1:08 pm
Contact :

Re: Vos derniers films vus

Message par MrHobbes » sam. juil. 13, 2013 12:47 am

Pacific Rim

Bon alors c'est bien simple j'avais pas pris mon pied comme ça au ciné depuis Avatar. Pour un fan de japanime comme moi le film est tout ce que j'espérais et bien plus encore. On ressent l'amour de Del Toro pour le genre dans tous les plans, le mec a une idée de ce qu'il veut voir à l'écran et il se fout pas de ta gueule : des blockbusters aussi généreux et couillus que ça c'est quasi introuvable.

Si l'histoire est relativement basique, l'idée du drift est une merveille et permet des choses extraordinaires
Notamment le flashback sur Mako qui m'a littéralement fait trembler de peur (alors que la survie de la gamine était certaine), mais la mise en scène et le jeu d'échelles fout une tension incroyable, et la gamine joue la peur à en filer des frissons
même si au final j'aurais aimé qu'il soit plus exploité.

Bah sinon c'est Del Toro, on retrouve des scènes typiques (celles avec Perlman) et ça fait plaisir. Le héros manque un poil de charisme même j'aime tous les autres acteurs. Et après l'ouverture dantesque, un petit coup de mou nécessaire qui m'a pas dérangé pour tout mettre en place.

Après niveau action on va pas se mentir mais on atteint le top niveau là. Difficile de parler de tout tellement le film regorge d'idées et de plans absolument incroyables, j'avais la mâchoire décrochée pendant la plupart de ces scènes, je poussais des petits cris comme un gamin. Mention spéciale au clin d'oeil otaku ultime qui m'aura foutu les larmes aux yeux tout en gémissant de bonheur comme une pucelle
Quand une fois emmenés dans l'espace par le Kaiju ailé, Mako sort l'épée et crie en jap au moment de trancher le monstre ---> ORGASME
Faut que je le revois, et très vite. J'en attendais énormément, et bien qu'il y ait quelques défauts l'enthousiasme l'emporte et j'ai vraiment l'impression d'avoir vu se dérouler sous mes yeux le divertissement ultime, celui qui a été fait pour moi par quelqu'un qui me comprend et qui sait me surprendre. Guillermo je t'aime, il faut vraiment que tu fasses plus de films

9/10

Vrac des scènes qui m'ont fait bander
-Toute la séquence d'ouverture qui va direct dans le sujet et qui te scotche d'entrée de jeu le cul sur ta chaise
- Charlie Day, impeccable et drôle
- Le background incroyablement fouillé
- Le pont neuronal entre Charlie Day et le Kaiju -> badass
- La visite à l'intérieur du Kaiju et la découverte du foetus
- Toute la scène à HK, incroyablement longue et folle (la scène avec le poing qui traverse l'immeuble jusqu'au pendule -> génie)
- Rinko
- Le passage dans la brêche
- Ouais plus ou moins tout en fait
Image
That's what she said

Avatar du membre
Kaleendah
Jedi
Jedi
Messages : 620
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 2:18 pm
Localisation : Bordeaux/Nu-Xandar
Contact :

Re: Vos derniers films vus

Message par Kaleendah » sam. juil. 13, 2013 2:09 am

PACIFIC RIM de Guillermo Del Toro

Quelle claque... Mais quelle claque nom de Dieu. Pacific Rim est de loin le meilleur film de l'année. Le blockbuster de l'été. Pourquoi? Par où commencer...

Sur le papier cela ne semble pas forcément très alléchant pour le spectateur lambda, un monde au bord de la destruction est protégé par des machines géantes qui sont le dernier rempart de l'Humanité... Bon, ok. Cependant à l'image de Scott Pilgrim Versus The World de Edgar Wright, Pacific Rim parlera immédiatement à toute une génération d'assoiffés de pop culture japonaise & d'adulescents "freaks" ayant grandi avec le Club Dorothée. Personnellement, le premier dessin animé que j'ai vu de ma vie est Goldorak. Comment mener une vie "normale" après un tel choc si jeune... Toute la Sous-culture englobant le jeu vidéo, le manga, l'animation japonaise, le cinéma de genre, le kaiju eiga, le comic-book et bien d'autres autres joyeusetés, c'est de tout cela que vient Pacific Rim. Mais en plus d'avoir un postulat de base ultra-référentiel (les Mechas & les Kaiju), Guillermo Del Toro va y ajouter sa maestria personnelle, remplie de finesse et de détails.

L'univers du film est très vivant, chaque élément y est "crédible". Il arrive à nous immerger dans son univers en ne laissant rien au hasard. L'écriture de l'histoire pourra sembler classique mais il est très difficile de réussir un film à ce point en partant d'une histoire simple! Le résultat est un film d'action extrêmement brutal, sans concession mais non pas dénué de sens ni même "d'âme". Car oui, ce film a une âme! Une âme qui anime chaque personnage du film, que ce soit le héros déchu, l'héroïne en devenir, le maître, le rival, le sage... Chacun répond a un archétype bien défini voire même un peu cliché mais en fait non! Il n'y a rien de cliché dans ces personnages qui sont simplement très humains. Le casting est globalement excellent, Idris Elba, Charlie Hunnam, Charlie Day sont brillants dans leurs rôles. Mais je retiendrai particulièrement la performance de Rinko Kikuchi qui est éblouissante de charisme et de sincérité durant tout le film.

Le rythme de ce dernier est d'ailleurs habilement maîtrisé, on est pas dans un roller-coaster d'action frénétique ou dans le "destruction porn". Il y a de l'action certes mais elle est au service de la tension dramatique du film, selon les différentes situations de crises dans lesquelles peuvent se retrouver les personnages. Ce qui amène une implication renforcée de la part du spectateur, plus d'immersion en somme... Ceux qui me connaissent savent que je suis un "bourrin", un grand amateur d'action! Une de mes réactions fut de me dire à la sortie du film qu'il n'y avait pas suffisamment d'action dans le film. Mais c'est une bonne chose car ce film ne sacrifie pas son écriture et sa cohérence pour des "money-shots" gratuits contrairement à ses concurrents... (Je pense à notamment à Man of Steel ou Avengers, 2 films que j'ai aimé par ailleurs...) Je retiendrai notamment la première apparition de Striker Eureka, un excellent passage! (Parmi tant d'autres!!)

Le film développe son univers sans être jamais chiant ou rébarbatif, n'oublie pas d'être drôle quand il le faut et sacrément jouissif quand l'action débarque aux moments clés du film justement. Les effets visuels sont proprement hallucinants, "réalistes", carrés. La direction artistique du film est très propre, combinant habilement un esthétique moderne "post-apocalyptique" et des éléments futuristes. Le film surprend par sa "sobriété". C'est un terme étrange alors que je parle d'un film où des robots géants affrontent des monstres mais c'est pourtant vrai. Le film est "sobre" et pas prétentieux pour un sou. Je vous passerai les nombreuses références à l'univers des Mechas car cela ne parlera qu'à peu de monde mais l'hommage le plus marquant reste l'activation de Gipsy Danger qui est directement inspiré du "Pilder On!" de Majinger Z.

Guillermo Del Toro a vraiment rendu hommage à tous ces univers que je vous ai cité. VRAIMENT. Pas un "hommage/copitage" un peu bas du front à la Tarantino mais un hommage réel où le réalisateur s’émancipe de sa base référentielle de départ pour créer son propre univers avec ses propres codes, ses propres règles. Tout en suivant des archétypes pré-définis depuis toujours quant au "character-developpement" bien sur.

Avec Pacific Rim, Guillermo Del Toro nous sert un divertissement d'adulte de haute facture, bien ciselé. "Propre" tout simplement.
Modifié en dernier par Kaleendah le sam. juil. 13, 2013 1:32 pm, modifié 2 fois.
Image
Image

Avatar du membre
Arkaron
Team CloneWeb
Team CloneWeb
Messages : 1652
Enregistré le : dim. sept. 14, 2008 8:10 pm

Re: Vos derniers films vus

Message par Arkaron » sam. juil. 13, 2013 3:18 am

Kaleendah a écrit :Il y a de l'action certes, mais l'action dessert surtout la tension dramatique du film...
Desservir signifie rendre un mauvais service.
Image
Image

Avatar du membre
Hellboy
Démon et Merveille
Démon et Merveille
Messages : 3321
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 12:17 pm
Localisation : Avec ta copine

Re: Vos derniers films vus

Message par Hellboy » sam. juil. 13, 2013 11:17 am

Pacific Rim

Les mecs au-dessus ont tout dit, je suis d'accord avec eux et plus encore. C'est LE film de l'été, voire de l'année. Il est parfait dans son ensemble et pourtant on en voudrait un peu plus, une version longue, une suite, je ne sais pas.... ou alors, il ne reste plus qu'à aller le REVOIR !!!

Avatar du membre
Kaleendah
Jedi
Jedi
Messages : 620
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 2:18 pm
Localisation : Bordeaux/Nu-Xandar
Contact :

Re: Vos derniers films vus

Message par Kaleendah » sam. juil. 13, 2013 1:32 pm

Arkaron a écrit :
Kaleendah a écrit :Il y a de l'action certes, mais l'action dessert surtout la tension dramatique du film...
Desservir signifie rendre un mauvais service.
Désolé pour cette faute de francais, c'est corrigé!
Image
Image

Avatar du membre
Luciole
Maitre Jedi
Maitre Jedi
Messages : 2570
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 5:24 pm
Contact :

Re: Vos derniers films vus

Message par Luciole » lun. juil. 15, 2013 11:49 am

Basic Instinct

Assez déçu, j'ai trouvé ça dans l'ensemble assez moyen.
Le film commence pourtant sur les chapeaux de roues avec cette Sharon Stone froide (et très chaude en même temps) qui mène la danse avec une sensualité démoniaque. Mais très vite, le récit perd en puissance et en intérêt. Totalement désintéressé par l'intrigue, le twist final ne m'a pas marqué, je ne suis même pas sur de l'avoir bien compris (enfin...).
Je trouve surtout que Michael Douglas a un charisme en carton. Il est dur de croire en l'histoire quand le bonhomme ressemble à une conserve de sardine !

Déception.
This is England

Revu hier soir pour mieux aborder la série tv.
C'est toujours aussi bien. Les scènes sont drôles, cools et touchantes. Ca donne envie de porter des bretelles, se raser la tête et marcher dans la rue au ralentit. Hâte de renouer avec l'univers dans la série.
Image
Image
Mon deviantart
I love the smell of CGI in the morning. - Miles Quaritch

Avatar du membre
Xidius
L'Elu
L'Elu
Messages : 4992
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 5:10 pm
Localisation : Paris (XVème)
Contact :

Re: Vos derniers films vus

Message par Xidius » mar. juil. 16, 2013 1:53 pm

Rives du Pacifique (2013) de Guillermo Del Toro
Je me souviens encore sortir à toute berzingue de la projo de the Hobbit pour rentrer au plus vite regarder sur ma tv en full HD le trailer du nouveau Guillermo. Le fantasme de voir une lutte herculéenne et hors norme semblait déjà accomplit rien qu'avec les premières images du bébé. Sorti de la salle 6 mois plus tard, il ne fait aucun doute que le contrat est rempli.
Mais il ne fait aussi aucun doute que la chose est perfectible, et que quand bien même elle délivre ni plus ni moins ce qui était prévu, il n'y a aucune raison de la vénérer aveuglément sans pointer précisément du doigt les trucs qui ne vont pas dedans.
Après tout, on l'a fait devant tous les blockbusters passés, pourquoi pas celui là?

Et loin de moi l'idée de basher pour basher afin de me distinguer de la masse. Si j'ai des choses à redire sur Pacific Rim, c'est bel et bien parce que ces dernières ont fait que je n'étais pas à bloc durant les 2h10 de l'engin. J'aurais aimé, comme j'aimerais participer activement à la biscotte générale, mais malheureusement non, tout Pacific Rim ne m'a pas déchainé.
Pourtant, l'intro envoi sec. Elle réussit parfaitement là où celle d'un After Earth échoue, en plantant le décor à toute vitesse, avec la ferveur d'un mec qui y croit dur comme fer et qui n'en peux plus de mettre ça sur grand écran. Toute l'intro, jusqu'au titre, encre puissamment l'univers sans qu'on ait à le remettre en cause et sans nous abreuver d'explications plombantes, et installe déjà une dramaturgie en voyant, ce qui était très osé, la première mission du Gipsy Danger terminer comme elle se termine. Là, tout de suite, on sait que le mec en veut.

Sauf que vient l'heure suivante. Et alors là, je ne comprends pas trop le délire. Pourquoi, ô grand dieu, POURQUOI passer une heure entière (j'ai regardé ma montre) dans cette putain de base militaire avec ses couloirs rouillés pas beaux et ses décors ternes à tergiverser sur comment ils vont enfin se mettre d'accord pour que la japonaise enfile la combi et copilote le bordel?
Certes, pour le duo comme pour Idris Elba, le film leur donne un trauma lié aux Kaïjus afin de légitimer leur présence plus que n'importe qui d'autre. Sauf que c'est tout. Passé la raison de piloter la chose, les personnages sont très plats, et l'écriture se limite donc au minimum syndical pour les suivre. Je sais ce que vous allez me dire, ça fait longtemps qu'on n'a pas eu de blockbuster avec le minimum syndical du héros. Beh si, ça s'appelait After Earth, et j'en avais 100 fois plus à carrer de Smith père et fils que de la japonaise timide et du beau gosse blond à la voix bien grave.
Mais à la limite, c'est même pas ça le problème, c'est qu'ils auraient pu accélérer tout ça et virer 20 minutes pour passer à la suite. Surtout quand l'intro te pose l'univers aussi vite. Ça m'aurait bien plus intéressé de voir la première attaque de Kaïju en entier, plus de plans sur la construction des Jaegers, des bases qui les accueille, ou de voir plus que 4 des fameux robots, surtout quand on te parle d'une vingtaine de modèles. L'univers est là, mais se limite à des pauvres couloirs pendant une heure, autour d'un enjeu un peu relou dont on sait pertinemment la conclusion. Surtout que comme par hasard, ils ont leur chambre l'une en face de l'autre, donc bon, on a compris les mecs, passez à la suite.

La suite justement. Et bah ENFIN ! Autant le dire, c'est assurément ce que ILM a plié de mieux jusqu'alors (traduction : mazeltov!), et ce qui m'a d'autant plus surpris, c'est que Del Toro te ré-injecte des enjeux à tout va. Suffit de voir Tcherno Alpha et Crimson Typhoon pour comprendre que ça rigole pas, que les monstres sont des monstres pour de vrai, et que la lutte va envoyer le steak. J'aime beaucoup la manière avec laquelle Del Toro rappelle continuellement la taille et l'ampleur des fights, plaçant souvent des bagnoles ou autres objets dans le plan pour qu'inconsciemment on calcule illico la hauteur des bestiaux. Surtout, on sent que Del Toro, et c'est là la marque des grands, il n'en peut plus.
Il y a une vraie jubilation à mettre en scène ces bastons, et même si le découpage s'autorise peu de folies pour rester extrêmement lisible, on prend notre panard. Certes, les chorégraphies sont pas non plus démentielles, et globalement, on peut très bien imaginer des mecs s'envoyer des briques dans la tronches à la place des cargos ou une barre de fer à la place d'un bateau. Mais sincèrement, ça nous suffit déjà tant oui, c'est extrêmement spectaculaire, avec des petits moments de tension très classiques qui fonctionnent. (mention spéciale à la séquence où les deux pilotes sortent du robot pour faire face au Kaiju). Même si il y a encore deux trois trucs de scénarios un peu chelou (toujours pas compris à quoi servait l'explication analogique/numérique, surtout quand on parle d'un robot dont la salle de pilotage est pétée d'ordinateurs), l'univers est enfin pleinement utilisé, avec notamment l'idée de voir les squelettes de Kaïju utilisés dans l'architecture des villes qui est très maline. Et j'ai adoré toute la partie avec Charlie Day, hilarant, et Ron Perlman qui s'éclate en diable comme à son habitude D'ailleurs, c'est pour moi les meilleurs personnages du film, des vraies gueules de série B dont la gaudriole leur donne de la consistance et une vraie fascination de la part du spectateur pour eux.

Finalement, je me suis dis que clairement, j'en ai eu pour mon argent. Apriori, si on rentre dans la salle, c'est qu'on veut voir des robots face à des monstres, et c'est le cas, c'est généreux, c'est assez varié dans les lieux de l'action, et en plus la 3D est très jolie. Ça m'a fait l'effet d'un super manège, comme le Rock'N Roller Coaster : c'est con, ça te secoue dans tous les sens, mais putain c'est pour ça que t'y es. Et même si j'ai passé un super moment et que je retournerais le voir avec la girlfriend, je suis tout à fait conscient des limites du truc, que ça reste quand même un gros moment de geek porn, que bon nombre de personnes resteront complètement dubitatives face à la chose et que surtout, et c'est là mon vrai regret, il manque la petite étincelle Del Toro, celle qui te faisait regretter la mort du monstre végétal dans Hellboy 2 juste après avoir jubilé devant sa destruction, celle qui te faisait aimer les méchants pour leurs faiblesses et qui, surtout, t'émerveillait. Ça rentre tellement dans le tas que ça en oublie la magie, ce fourmillements incessant d'idées qu'il y avait dans son précédent film, ici remplacé par un récit linéaire d'héros dont on se fout un peu. C'est tout ce qu'il lui manquait pour en faire une putain de bombe. Mais en l'état, Del Toro s'est quand même pas foutu de nos gueules, et vu ce qu'on a pu se taper récemment, c'est déjà très bien.
Image

Avatar du membre
Ryujii
Jedi
Jedi
Messages : 921
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 1:12 pm
Localisation : Pont sainte maxence (60)

Re: Vos derniers films vus

Message par Ryujii » mer. juil. 17, 2013 5:57 pm

C'est pas la peine que je donne mon avis vous avez tout dit de Pacific Rim. ^^

Je me suis revu gamin quand je regardais Goldorak, Bioman et tout les animés de mecha que j'ai pu ingurgité jusque maintenant. Du haut de mes 29ans, j'ai couiné comme un gamin pendant tout le film, la machoire décroché pendant les scènes de baston, dés que je voyais les robots en action j'avais des étoiles plein les yeux.

Le Rocket Punch :luciole:
l'épée :luciole:

Franchement, je peux prendre beaucoup de plaisir en regardant un film mais la c'était bien au delà, aucun film ne m'avait procuré autant de jouissance. Que ce soit les derniers Marvel, Star Trek, DC Comics, Transformers ou n'importe quel film de SF aussi bon soit-il de ces dernières années.

Bref j'ai eu un orgasme cinématographique :)
Image

Avatar du membre
Marvel Boy
Jedi
Jedi
Messages : 390
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2008 8:24 pm
Localisation : Where the streets have no name
Contact :

Re: Vos derniers films vus

Message par Marvel Boy » jeu. juil. 18, 2013 8:34 pm

Pacific Rim
Tout a été dit je pense, c'est vraiment impressionnant et ça respecte le spectateur (chose très peu répandue chez les blockbusters américains de nos jours). Aussi, je suis assez étranger à la culture nippone (Godzilla, monstres en tous genre ..) et pourtant, j'ai vraiment adoré. Meilleur film de l'année pour l'instant, avec Django.

Monstres University
Ça fait tellement plaisir de retrouver cet univers et ces personnages même si le concept des portes, qui était incroyable dans le premier film passe ici au second plan, mais ça permet de s'attarder sur d'autres points importants, les personnages. C'est vraiment drôle, bien fait et on ressort avec pas mal de questions sur notre propre vie (étant moi-même en plein dans le cursus étudiant) : du Pixar (presque) comme avant.
Toutes les références au premier film sont excellentes.
Image

Répondre

  • You do not have permission to post in chat.
@ cloneweb « mer. 4:36 pm »
C’est trop grand (ctb)
@ crazyguy « mer. 11:48 am »
(en vrai le format ne m’interesse pas)
@ crazyguy « mer. 11:48 am »
C’est de la merde BTAS
@ Hellboy « sam. 2:31 pm »
ah oui, je connais ça aussi
@ cloneweb « sam. 9:09 am »
Pas de sous :(
@ Hellboy « ven. 11:36 am »
Moi j’ai me beaucoup. Vous la prenez ?
@ cloneweb « ven. 10:07 am »
J’étais pas fan de la peinture. Ptet Ludo l’a ?
@ cloneweb « ven. 10:07 am »
Je crois bien
@ Basile « jeu. 8:29 pm »
Je suis le seul à l’avoir cette figurine d’ailleurs ? (enfin la première version)
@ cloneweb « jeu. 8:07 pm »
@ Hellboy « lun. 3:02 pm »
Pour moi, le truc est bouclé dès le départ. C’est une oeuvre complète, totale. J’avais pris les Before en bd pour le côté graphique mais je n’attendais rien du scénar. Là, pareil.
@ Basile « lun. 2:56 pm »
:em90:
@ cloneweb « lun. 1:09 pm »
Quelqu’un tente Watchmen ?
@ cloneweb « mar. 4:31 pm »
Ah ben je viens d’ouvrir un topic. C’est dispo légalement sur Molotov sinon.
@ Hellboy « dim. 9:52 pm »
:shock: ah ben merci. Du coup.
@ Hellboy « dim. 8:40 pm »
Nttt, tu es mari et père, c’est fini ce temps là. Tu t’abonnes, c’est tout.
@ Basile « dim. 8:06 pm »
Personne ne sait où choper le premier épisode de Primal ?
@ Hellboy « dim. 1:55 pm »
O__O en effet ! :lol:
@ crazyguy « ven. 2:41 pm »
Wow, comme quoi, tout arrive !
@ Mégane « ven. 2:09 pm »
Merci mon beau <3
@ Hellboy « jeu. 5:42 pm »
Bon aniversaire Mégane !
@ cloneweb « jeu. 4:14 pm »
:)
@ cloneweb « lun. 1:52 pm »
Cmb :
@ Hellboy « dim. 9:16 pm »
Dark, sur netflix, c’est lent mais c’est très bien fichu
@ Hellboy « ven. 4:21 pm »
alex : boah, ça va ; Junior découvre le lycée, Hellgirl entre en 5e, on va voir combien de temps avant la première crise
@ Hellboy « ven. 4:19 pm »
Bon anniv mon coloc ! (je vais vraiment débouler un jour, tu verras)
@ crazyguy « ven. 2:58 pm »
:voiture:
@ cloneweb « ven. 1:18 pm »
:birthday:
@ cloneweb « ven. 1:18 pm »
BON ANNIVERSAIRE CRAZYGUY
@ alex_bono « jeu. 1:41 pm »
Et tes enfants à toi, leur rentrée ?
@ Hellboy « mar. 5:36 pm »
ça va, ça va, ils devraient être tranquilles. Là, c’est encore la phase d’observation
@ cloneweb « mar. 12:02 pm »
Ca se passe bien Hellb’ ? Bonne classe ?
@ Hellboy « lun. 4:24 pm »
OUAIS
@ cloneweb « lun. 9:34 am »
Et bonne rentrée !
@ Hellboy « mar. 10:32 am »
Revu Spider verse hier, c’est vraiment trop bien. Et ça donne envie d’acheter une télé 4k
@ Hellboy « mar. 10:30 am »
ouééé !
@ cloneweb « mar. 10:14 am »
Et bien bonjour !
@ cloneweb « jeu. 9:46 am »
:D
@ Hellboy « jeu. 9:40 am »
(ceici dit, j’ai l’intégrale mais je n’ai toujours pas lu la fin #tsundoku)
@ Hellboy « jeu. 9:39 am »
En lisant cette série, je me disais que c’était pas terrible, facile pour Ennis, mais je ne pouvais pas m’empêcher de lire la suite
@ Xidius « mer. 4:48 pm »
Je suis en train de regarder The Boys vitesse grand V à cause d’Alexandre pour Happy Hour. Mais j’ai lu les 3 premiers tomes avant de lancer la série, je me respecte un peu.
@ cloneweb « mar. 4:51 pm »
J’ai trouvé ça nul mais ça se regarde en vacances :?
@ Hellboy « mar. 11:08 am »
Moi j’attends junior pour stranger things . Vu que 2 épisodes. Bof, bof.
@ cloneweb « mar. 9:57 am »
Pas encore vu Once Upon Machin, ni Midsommar, ni Hobbs&Shaw :(
@ cloneweb « mar. 9:57 am »
15 jours de vacances où tout ce que j’ai vu c’est Stranger Things S3. Je suis à la bourre
@ Hellboy « mar. 9:56 am »
Le Tarantino, on EN PARLE OU QUOI ?!?
@ Hellboy « mar. 9:55 am »
et puis ya que bibi qui poste dans les critiques ; vous avez tous perdu la vue ou quoi ?
@ Hellboy « mar. 9:55 am »
eh oh c’est l’été quoi
@ cloneweb « lun. 4:44 pm »
:(
@ crazyguy « lun. 2:26 pm »
Rien
@ cloneweb « lun. 1:39 pm »
Je suis rentré, j’ai raté quoi ? :)
@ Hellboy « sam. 1:38 pm »
Tu as de quoi t’occuper, je pense
@ Basile « sam. 10:40 am »
Bouhouhou
@ Hellboy « sam. 7:18 am »
Tu peux passer les admirer à la maison quand tu veux :mrgreen:
@ Hellboy « sam. 7:18 am »
Allons, allons, soyez raisonnable, jeune exalté
@ Basile « ven. 5:31 pm »
Je te les rachète. Name your price.
@ Hellboy « ven. 10:12 am »
J’en ai 2 encore sous blisters
@ Basile « jeu. 9:06 am »
Hyper fidèles au style et très bien peintes.
@ crazyguy « mer. 11:24 am »
Haha oui, étonnement bien pour l’époque

Who is chatting